L’Acupuncture : Un Soutien Précieux dans le Traitement de l’Insuffisance Rénale chez les Chats

L’Acupuncture : Un Soutien Précieux dans le Traitement de l’Insuffisance Rénale chez les Chats

Introduction à la maladie rénale chronique chez les félins

Dans notre pratique vétérinaire quotidienne, nous rencontrons fréquemment des cas de maladie rénale chronique (MRC), une affection répandue chez nos amis félins, surtout en vieillissant. Cette maladie se manifeste par divers symptômes, tels qu’une soif accrue, des vomissements réguliers et une perte d’appétit. Parfois, même si la soif semble normale, on peut observer que nos petits compagnons dorment plus ou semblent apathiques.

Diagnostic de la maladie rénale chronique

Pour diagnostiquer cette affection, nous procédons à une analyse sanguine, examinant ainsi les paramètres de filtration rénale. Une échographie peut également être réalisée pour mieux évaluer la sévérité de la maladie. Bien que la MRC soit une maladie évolutive et nécessitant un traitement à vie, il est possible de ralentir son avancement avec une diète adaptée et des médicaments.

Lien entre l'insuffisance rénale et d'autres pathologies

Un aspect souvent négligé, mais tout aussi important, est le lien entre l’insuffisance rénale et d’autres pathologies comme l’hyperthyroïdie et l’hypertension. Il est donc essentiel de les détecter et de les traiter simultanément, pour un soin global et efficace.

Acupuncture et médecine alternative dans le traitement de la MRC

Au-delà des traitements conventionnels, nous avons constaté que l’acupuncture offre une aide précieuse dans la gestion de la MRC. Cette méthode ancestrale de médecine chinoise, appliquée avec soin et expertise, peut améliorer significativement l’état général de nos patients félins. Les séances régulières d’acupuncture ont un impact positif sur leur bien-être, réduisant les symptômes liés à l’insuffisance rénale. De plus, la combinaison avec la phytothérapie et l’homéopathie peut optimiser le fonctionnement rénal.

Effets bénéfiques de l'acupuncture

Les effets bénéfiques de l’acupuncture sont nombreux : amélioration de l’appétit, diminution de la soif, prise de poids, et un regain d’énergie notable. En débutant le traitement dès les premiers signes de la maladie, l’espérance de vie de nos compagnons peut être significativement prolongée.

Conclusion et appel à l'action

En tant que gardiens de la santé de nos animaux, nous vous encourageons à consulter régulièrement votre vétérinaire, surtout si votre chat est âgé ou présente des symptômes décrits ci-dessus. Ensemble, nous pouvons veiller au bien-être de nos chers félins.

En tant que gardiens de la santé de nos animaux, nous vous encourageons à consulter régulièrement votre vétérinaire, surtout si votre chat est âgé ou présente des symptômes décrits ci-dessus. Ensemble, nous pouvons veiller au bien-être de nos chers félins.

Walter Villiger et Isabella Villiger, médecins vétérinaires, ostéopathes et acupuncteurs chez Cat’Pattes & Cie.

Walter Villiger

Walter Villiger

Médecin Vétérinaire, Ostéopathe, Acupuncteur chez Cat’Pattes & Cie.

Isabella Villiger

Isabella Villiger

Médecin Vétérinaire, Ostéopathe, Acupunctrice chez Cat’Pattes & Cie.

Allergies chez Chien et Chat : Symptômes, Causes et Solutions

Allergies chez Chien et Chat : Symptômes, Causes et Solutions

Introduction

Les allergies, également appelées atopies, figurent parmi les pathologies les plus courantes en médecine vétérinaire. Elles se manifestent généralement assez tôt dans la vie de l’animal, souvent entre 2 mois et 3 ans. Notons que les chiens ayant des tendances anxieuses ou craintives semblent être plus susceptibles de développer ces conditions.

Symptômes Courants

Voici quelques signes cliniques fréquemment observés :

  • Troubles digestifs : diarrhée ou selles inconsistantes, notamment en réaction à des changements alimentaires.
  • Otites chroniques : oreilles rouges et sécrétions foncées, souvent accompagnées de démangeaisons.
  • Conjonctivites : yeux rouges et frottement des yeux avec les pattes ou contre le sol.
  • Dermatite interdigitée : rougeurs et léchage excessif des pattes, des avant-bras et parfois du bas du corps.

Si votre animal présente un ou plusieurs de ces symptômes, il est crucial de consulter un vétérinaire.

Allergènes Courants

Les allergènes fréquemment incriminés comprennent :

  • Acariens de poussière domestique
  • Acariens alimentaires
  • Pollens d’arbres et de graminées
  • Protéines alimentaires

D’autres sources possibles incluent des produits de nettoyage, des textiles et des céréales, bien que ces derniers semblent moins souvent en cause.

Allergènes courants

Gestion et Traitement

La guérison complète est rarement possible, mais il est tout à fait envisageable de gérer les symptômes en :

  • Réduisant l’exposition aux allergènes
  • Renforçant le système immunitaire
  • Améliorant la qualité de la peau

Aliments à Éviter

Certains aliments sont plus susceptibles de déclencher des allergies :

Maïs, soja, blé, poulet, bœuf, levure de bière, carottes, et fraises.

Les aliments moins allergènes incluent la viande de porc, le riz, les tomates, les œufs, les produits laitiers, les petits pois et l’avoine.

Mesures Préventives

Stockage des croquettes : de préférence, garder les croquettes dans l’emballage d’origine, au sec. Si vous utilisez un récipient plastique ou métallique, il faudra le laver au savon et à l’eau chaude, à chaque fois qu’il est vide, avant de remettre des croquettes dedans. Les acariens alimentaires se prolifèrent dans les récipients au fil du temps.

Textiles de couchage : Préférer des fibres naturelles et laver régulièrement.

Traitements Complémentaires

  • Drainages en phytothérapie
  • Acides gras essentiels (Omega-3)
  • Probiotiques (par exemple : Pharmalp PRO A)
  • Shampooings apaisants
  • Diète hypoallergénique

Diagnostic et Traitements Médicaux

Un test sanguin permet d’identifier les allergènes responsables. Divers traitements médicaux peuvent être envisagés, notamment la désensibilisation, l’utilisation d’antiallergiques comme l’Apoquel ou le Cytopoint, ou encore de traitements immunomodulateurs comme la cyclosporine.

Traitement et prévention

Allergies Chez le Chat

Pour les chats, les principes de traitement des allergies sont généralement les mêmes que pour les chiens. Il est tout aussi important de consulter un vétérinaire pour un diagnostic précis et un plan de traitement adapté.

Nous espérons que cet article vous aidera à mieux comprendre et gérer les allergies chez votre animal de compagnie. Pour tout symptôme d’allergie, consultez toujours votre vétérinaire.

L’équipe de la clinique vétérinaire Cat’Pattes vous souhaite une excellente journée.

Images by Freepik

Diabète sucré chez le chat

Diabète sucré chez le chat

Le diabète sucré est une pathologie fréquemment diagnostiquée chez les chats. Les causes sont une production insuffisante d’insuline par le pancréas ou une inefficacité de l’action de l’insuline alors que la production est suffisante.


L’insuline est l’hormone qui permet au sucre (glucose) de pénétrer dans les cellules, pour le stocker suite à un repas, afin de fournir de l’énergie nécessaire au métabolisme en dehors de périodes de digestion.

Les causes de l’apparition du diabète sont principalement liées à une alimentation trop riche en hydrates de carbone, notamment avec des croquettes qui contiennent des céréales ou des pâtées contenant trop de sucre. Ces diètes favorisent l’obésité, la sédentarité et une forte sollicitation du pancréas pour maintenir stable le taux de glucose sanguin.
La prise régulière de médicaments, comme la cortisone, ou le stress permanent provoquent aussi une hyperglycémie prédisposant au diabète. Pour éviter l’apparition de la maladie il est indispensable de nourrir correctement les chats.

Les symptômes du diabète sucré sont une forte augmentation de la soif, une augmentation de la fréquence et de la quantité des urines, un maigrissement malgré un appétit augmenté, un changement de l’état du pellage qui devient un peu gras et parfois une faiblesse des pattes arrière.
Parfois un des premiers signes du diabète observés par le propriétaire est la malpropreté urinaire, le chat se mettant à uriner un peu partout dans la maison.

Une fois diagnostiqué, le diabète sucré doit absolument être traité par des injections d’insuline et un changement d’alimentation avec une diète spéciale pour les animaux diabétiques (pauvre en lucides). Environ 75% des chats malades auront besoin de traitement pendant toutes leur vie, les 25% restant de chats traités, peuvent avoir une rémission des symptômes entre 2 semaines à 3-4 mois après le début du traitement.

Cela ne veut pas dire qu’ils sont guéris, il faudra garder à l’esprit de les nourrir correctement, éviter l’obésité, les inciter à faire de l’exercice. Avec le traitement les chats diabétiques peuvent avoir une bonne qualité de vie, principalement ceux qui sont diagnostiqués de façon précoce. Les propriétaires de chats devront apprendre à faire les injections d’insuline, ce qui peut paraitre difficile au début, mais en règle générale cela devient simple par la suite. Ce n’est pas douloureux et les chats l’acceptent assez bien.

Traitement général quotidien

2 injections d’insuline, une le matin et une le soir, espacées de 12h. Le chat reçoit un repas en même temps qu’il reçoit l’injection. Il faut essayer de ne pas trop décaler les horaires, si possible. Des petits écarts sont tolérés. Entre les deux injections il est possible de donner des petits encas. Laisser toujours de l’eau fraiche à disposition. L’alimentation spécifique sera conseillée par le vétérinaire. Ces diètes favorisent une stabilisation du taux de glucose sanguin.


Essayer de stimuler votre chat à faire de l’exercice, par des jeux et aussi en plaçant des croquettes sur plusieurs endroits à la maison. Cela le fait bouger un peu pour obtenir de la nourriture.

Contrôle et suivi

En général il faut un contrôle mensuel avec prise de sang pour vérifier le taux sanguin de fructosamine. La fructosamine est une protéine trouvée dans le sang, sa mesure reflète le taux sanguin de glucose moyen sur les 2-3 semaines précédentes. C’est un bon moyen pour vérifier la maitrise et l’efficacité du traitement du diabète (insulinothérapie). Le dosage d’insuline sera ajusté en fonction de cette valeur. Les signes cliniques de l’amélioration de l’état de santé de votre chat sont la normalisation de la soif et de l’appétit ainsi que la prise de poids pour ceux qui étaient amaigris. Les animaux obèses, au contraire, devraient maigrir

Valeurs de Fructosamine normales pour le chat

Chat normal, non diabétique :

137 – 286 mcmol/l

Chat diabétique récemment diagnostiqué :

300 -730

Chat diabétiques traités :

300 – 350 maîtrise excellente
350 – 400 bonne maîtrise
400 – 450 maîtrise satisfaisante
>450 faible maîtrise

Complications liées au diabète

  • Cystite 
  • Glaucome
  • Retard de cicatrisation des plaies
  • Laxité ligamentaire

Questions fréquentes

Si mon chat n’a pas mangé son repas, faut-il lui faire son injection d’insuline ?
Dans ce cas renoncer à faire l’injection car il pourra alors développer une hypoglycémie. S’il vient à manger après une à deux heures vous pouvez alors lui faire l’injection à ce moment-là. Autrement refaire l’injection prévue avec le prochain repas du soir ou du matin.
Le chat peut parfois, développer une hypoglycémie, si le dosage d’insuline est trop élevé.
L’hypoglycémie se manifeste par une faiblesse générale. Le chat ne bouge plus, devient amorphe ou comateux. Dans ce cas il faut lui donner un peu de sucre dilué dans de l’eau directement dans la bouche, du miel ou de la confiture directement sur les babines. Appelez votre vétérinaire pour lui
faire part. Parfois l’hypoglycémie provoque des crises convulsives, c’est une urgence absolue.
Dans ce cas donner un peu de sucre dilué dans de l’eau directement dans la bouche, du miel ou de la confiture directement sur les babines et amenez le immédiatement chez votre vétérinaire ou appeler les urgences.

Couts liés à l’insulinothérapie ?
Les couts d’un traitement à l’insuline sont loin d’être exorbitants. Pour un chat de taille moyenne recevant une dose moyenne d’insuline (3 UI matin et soir par exemple), le cout mensuel insuline et aiguilles compris est inférieur à 30 CHF/mois (moins d’1 CHF/jour)

Docteur, je me suis piqué le doigt ou la main avec l’aiguille, est-ce grave ?
Non il n’y pas de problème si vous vous piquez avec l’aiguille, en général aucun produit est injecté à ce moment. Il suffit de vous désinfecter la zone piquée par l’aiguille.

La médecine vétérinaire non conventionnelle

Ces 6 positions de «dodo» de votre chien sont révélatrices de leur personnalité ! Découvrez lesquelles

C’est parti pour une longue balade intense et pleine de rebondissements, au milieu de la campagne, ou au parc du coin.

Vous rentrez vous calfeutrer dans votre salon. Un feu y crépite. Votre chien s’effondre de tout son corps velu sur le tapis à poils longs… Mais comment est-il allongé exactement ? Que cela signifie-t-il ?

Figurez-vous que selon la façon qu’ils font dodo, c’est significatif de leur personnalité ! Voici un petit guide pour décrypter la façon de dormir de votre chien ainsi que sa personnalité :

1. Celui qui dort sur le côté

Celui qui fait le mort

Beaucoup de chiens aiment dormir sur le côté. C’est une position idéale pour eux afin de se reposer totalement. Si votre chien a tendance à dormir sur le côté, cela signifie qu’il est très à l’aise avec son environnement.

Il est sûr de lui, il prend soin de sa fourrure (toilette), il est heureux, joyeux et loyal. Et, bien que votre chien puisse dormir dehors et surveiller la propriété, il adore que vous preniez le plus souvent soin de lui et que vous le laissiez dormir à l’intérieur. Car il a un énorme sentiment de confiance en vous.

2. La position du renard

La position du renard

La position recroquevillée est très probablement la plus commune. Les pattes de votre chien seront confortablement à l’abri sous son corps et sa queue l’enveloppera (pour les plus longues jusqu’au museau).

En position « du renard », votre chien cherche à se protéger du froid. Ou du moins à conserver le plus possible de sa chaleur corporelle. Les chiens qui dorment dans cette position sont doux, faciles à vivre et affectueux.

3. Le super-chien

Le super-chien

Beaucoup de chiens dorment sur le ventre. En étirant de cette manière ses quatre pattes, la tête posée sur le sol entre les deux pattes avant, ils tentent de se souvenir ou d’imaginer ce que ça fait de voler. C’est un peu la position de somnolence « START ».

C’est-à-dire que si vous appelez votre chien, dans cette position il n’aura aucun mal à démarrer au quart de tour pour vous rejoindre au plus vite ! Une personnalité canine qui a tout à voir avec l’excitation, le besoin de jouer et d’être stimulé par son entourage, la motivation, l’envie de prouver…

4. Jambes-en-l’air

Jambes-en-l’air

Une position légèrement étrange… Mais il n’y a vraiment pas de quoi se préoccuper. Si votre chien dort de cette façon, c’est qu’il a une énorme confiance en lui, qu’il est indépendant et qu’il se sent en sécurité là où il vit. C’est parce que c’est la position la plus vulnérable pour un chien. Être sur le dos n’a rien de naturel pour lui.

Un loup à l’état sauvage ne dormira jamais, ô grand jamais, sur le dos. Cela envoie un message de vulnérabilité, presque de soumission… à ses congénères.

5. Celui qui dort sur le ventre

Celui qui dort sur le ventre

Les chiens qui dorment dans cette position ne sont pas aussi détendus que ceux de la catégorie précédente. Leurs muscles sont encore trop tendus pour leur permettre de dériver petit à petit dans un sommeil paradoxal.

Votre chien, s’il dort comme ça, est sûrement un animal très énergique, aventurier, prenant du plaisir à vivre les choses… Il est doux mais un peu timide.

6. Celui qui fait le mort

Celui qui fait le mort
La position « évanoui » ou « mort » est très employée par les chiens d’intérieur. Un chien va dormir sur le dos pour refroidir progressivement son ventre et ses pattes après avoir fait un effort physique. Votre chien, s’il dort de cette manière, a Sûrement peu l’habitude du « sport » et se retrouve en « surchauffe ». Ou sinon il vient de vivre une journée remplie (au niveau de l’activité) comme il n’en avait pas connu depuis longtemps.

Cette position de repos indique également que votre chien se sent bien, qu’il est détendu et sûr de lui. Mais surtout, qu’il est adaptable à tout un tas de nouvelles situations ! C’est un chien caméléon !

Source : Little Things

Rapide l’augmentation de la température à l’intérieur d’un véhicule

La température augmente très rapidement à l’intérieur d’un véhicule automobile sous le soleil. Même si la température extérieure demeure stable pendant plusieurs heures celle à l’intérieur de l’habitacle continue de grimper et par le fait même l’oxygène y est de plus en plus rare.

Imaginez une petite voiture de type Yaris ou encore Honda Fit, où le climatiseur fonctionnait avant l’arrêt du moteur et stationné au soleil à 35°C.  La température dans l’habitacle atteint 50°C en 20 minutes et 65,5°C en 40 minutes. Vous constatez que la température ne cesse de croitre avec les minutes qui passent.

Pour les voitures plus spacieuses comme les Dodge Caravan, les Toyota Sienna ou les grands SUV, la température intérieure passe de 22°C après l’arrêt du climatiseur à 46°C en 30 minutes lorsqu’il fait 24°C à l’extérieur.

Il est donc primordiale de ne pas laisser ni vos enfants ni vos chiens dans la voiture sans air climatisé par temps chaud.

Tondre son chien en été ou pas ?

En général, tondre son chien l’été est une mauvaise idée…
Explications et conseils par Dr Frédéric Sauvé dermatologue vétérinaire et clinicien au Centre hospitalier universitaire vétérinaire (CHUV) de l’Université de Montréal.
Beaucoup de gens croient que le pelage du chien agit comme un manteau de fourrure sur un humain, ce qui n’est pas le cas. En fait, cela peut sembler contre-intuitif, mais le pelage du chien peut aider à le refroidir (l’humidité ambiante peut être piégée entre les différentes couches du pelage).

Lorsque les courants d’air passent à travers cette couche isolante où l’humidité est piégée, ça va faire un effet un peu comme l’air climatisé, donc ça va aider à réduire la température corporelle.
Contrairement aux humains, les chiens n’utilisent pas leur peau pour perdre de la chaleur par sudation. Ils perdent la chaleur par les voies respiratoires, lorsqu’ils halètent. Raser leur pelage ne les aide donc pas à réguler leur température corporelle.

Le pelage protège aussi l’animal des rayons UV. Un animal rasé est à risque d’avoir des coups de soleil.
Comment s’assurer que son chien à poil long n’ait pas trop chaud?
Limiter les activités au gros soleil à midi, se tenir à l’ombre ou à l’air climatisé et privilégier les baignades.
Bien brosser son chien régulièrement pour enlever les poils morts et les nœuds, ce qui permet au pelage de contenir l’humidité.
En résumé, votre ami canin ne porte pas un manteau de fourrure. Il porte une couche de protection solaire avec un système de climatisation intégré. Ne la lui enlevez pas!

Intoxication au raisin chez le chien

L’intoxication aux raisins chez le chien est une pathologie de plus en plus fréquente.
Tous les types de raisins ont un risque potentiel d’intoxication pour le chien, qu’il soit sec ou frais (rouge ou blanc). Les préparations ou recettes contenant des raisins secs, comme dans les céréales, sont également sources d’intoxication au raisin.

En cas d’ingestion d’une certaine quantité de raisin par votre chien, il est conseillé de contacter votre vétérinaire rapidement pour qu’il puisse prendre les dispositions nécessaires afin d’éviter les lésions rénales pouvant être fatales pour votre chien.

Pour le raisin frais, la dose toxique pour le chien commence à partir de 20 grammes par kilo de poids vif.
Pour le raisin sec, le dose toxique pour le chien commence à partir de 4 g / kg de poids vif.

Le premier symptôme le plus fréquent de l’intoxication au raisin chez le chien est : le vomissement. Le chien va être victime de vomissements incoercibles et cela au bout de quelques heures après ingestion.
Ensuite, le chien peut développer de la diarrhée ainsi qu’une soif excessive et être abattu.

Ces derniers symptômes traduisent l’installation d’une insuffisance rénale aiguë et ce dans un délai de 1 à 3 jours après ingestion.