Diabète sucré chez le chat

Le diabète sucré est une pathologie fréquemment diagnostiquée chez les chats. Les causes sont une production insuffisante d’insuline par le pancréas ou une inefficacité de l’action de l’insuline alors que la production est suffisante.
L’insuline est l’hormone qui permet au sucre (glucose) de pénétrer dans les cellules, pour le stocker suite à un repas, afin de fournir de l’énergie nécessaire au métabolisme en dehors de périodes de digestion.


Les causes de l’apparition du diabète sont principalement liées à une alimentation trop riche en hydrates de carbone, notamment avec des croquettes qui contiennent des céréales ou des pâtées contenant trop de sucre. Ces diètes favorisent l’obésité, la sédentarité et une forte sollicitation du pancréas pour maintenir stable le taux de glucose sanguin.
La prise régulière de médicaments, comme la cortisone, ou le stress permanent provoquent aussi une hyperglycémie prédisposant au diabète. Pour éviter l’apparition de la maladie il est indispensable de nourrir correctement les chats.

Les symptômes du diabète sucré sont une forte augmentation de la soif, une augmentation de la fréquence et de la quantité des urines, un maigrissement malgré un appétit augmenté, un changement de l’état du pellage qui devient un peu gras et parfois une faiblesse des pattes arrière.
Parfois un des premiers signes du diabète observés par le propriétaire est la malpropreté urinaire, le chat se mettant à uriner un peu partout dans la maison.


Une fois diagnostiqué, le diabète sucré doit absolument être traité par des injections d’insuline et un changement d’alimentation avec une diète spéciale pour les animaux diabétiques (pauvre en lucides).
Environ 75% des chats malades auront besoin de traitement pendant toutes leur vie, les 25% restant de chats traités, peuvent avoir une rémission des symptômes entre 2 semaines à 3-4 mois après le début du traitement.
Cela ne veut pas dire qu’ils sont guéris, il faudra garder à l’esprit de les nourrir correctement, éviter l’obésité, les inciter à faire de l’exercice. Avec le traitement les chats diabétiques peuvent avoir une bonne qualité de vie, principalement ceux qui sont diagnostiqués de façon précoce. Les propriétaires de chats devront apprendre à faire les injections d’insuline, ce qui peut paraitre difficile au début, mais en règle générale cela devient simple par la suite. Ce n’est pas douloureux et les chats l’acceptent assez bien.

Traitement général quotidien : 2 injections d’insuline, une le matin et une le soir, espacées de 12h. Le chat reçoit un repas en même temps qu’il reçoit l’injection. Il faut essayer de ne pas trop décaler les horaires, si possible. Des petits écarts sont tolérés. Entre les deux injections il est possible de donner des petits encas. Laisser toujours de l’eau fraiche à disposition. L’alimentation spécifique sera conseillée par le vétérinaire. Ces diètes favorisent une stabilisation du taux de glucose sanguin.
Essayer de stimuler votre chat à faire de l’exercice, par des jeux et aussi en plaçant des croquettes sur plusieurs endroits à la maison. Cela le fait bouger un peu pour obtenir de la nourriture.

Contrôle et suivi : En général il faut un contrôle mensuel avec prise de sang pour vérifier le taux sanguin de fructosamine. La fructosamine est une protéine trouvée dans le sang, sa mesure reflète le taux sanguin de glucose moyen sur les 2-3 semaines précédentes. C’est un bon moyen pour vérifier la maitrise et l’efficacité du traitement du diabète (insulinothérapie). Le dosage d’insuline sera ajusté en fonction de cette valeur. Les signes cliniques de l’amélioration de l’état de santé de votre chat sont la normalisation de la soif et de l’appétit ainsi que la prise de poids pour ceux qui étaient amaigris. Les animaux obèses, au contraire, devraient maigrir

Valeurs de Fructosamine normales pour le chat :

Chat normal, non diabétique : 137 – 286 mcmol/l,
Chat diabétique récemment diagnostiqué : 300 -730,
Chat diabétiques traités : 300 – 350 maîtrise excellente ; 350 – 400 bonne maîtrise ; 400 – 450
maîtrise satisfaisante ; >450 faible maîtrise.

Quand les valeurs de fructosamine redeviennent normales, les doses d’insuline sont progressivement diminuées. Des contrôles de la glycémie sanguine seront effectués à ce moment-là pour déterminer si l’arrêt du traitement est possible. Si la rémission de la maladie s’avère positive, le chat devra néanmoins recevoir l’alimentation spécifique tout au long de sa vie.

Complications liées au diabète :

  • Cystite 
  • Glaucome
  • Retard de cicatrisation des plaies
  • Laxité ligamentaire

Questions fréquentes :

Si mon chat n’a pas mangé son repas, faut-il lui faire son injection d’insuline ?
Dans ce cas renoncer à faire l’injection car il pourra alors développer une hypoglycémie. S’il vient à manger après une à deux heures vous pouvez alors lui faire l’injection à ce moment-là. Autrement refaire l’injection prévue avec le prochain repas du soir ou du matin.
Le chat peut parfois, développer une hypoglycémie, si le dosage d’insuline est trop élevé.
L’hypoglycémie se manifeste par une faiblesse générale. Le chat ne bouge plus, devient amorphe ou comateux. Dans ce cas il faut lui donner un peu de sucre dilué dans de l’eau directement dans la bouche, du miel ou de la confiture directement sur les babines. Appelez votre vétérinaire pour lui
faire part. Parfois l’hypoglycémie provoque des crises convulsives, c’est une urgence absolue.
Dans ce cas donner un peu de sucre dilué dans de l’eau directement dans la bouche, du miel ou de la confiture directement sur les babines et amenez le immédiatement chez votre vétérinaire ou appeler les urgences.

Couts liés à l’insulinothérapie ?
Les couts d’un traitement à l’insuline sont loin d’être exorbitants. Pour un chat de taille moyenne recevant une dose moyenne d’insuline (3 UI matin et soir par exemple), le cout mensuel insuline et aiguilles compris est inférieur à 30 CHF/mois (moins d’1 CHF/jour)

Docteur, je me suis piqué le doigt ou la main avec l’aiguille, est-ce grave ?
Non il n’y pas de problème si vous vous piquez avec l’aiguille, en général aucun produit est injecté à ce moment. Il suffit de vous désinfecter la zone piquée par l’aiguille.